uZine 3 Mickeys de tous les pays

De l à peine polie, c tout ce qu y avait entre le commerce mondial et moi jusqu tout récemment.

Je ne suis pas terrible pour le négoce et c plutôt rare que je commande des tomates en Hollande, des herbes de Provence en Colombie, des kiwis aux antipodes ou des petits choux à Bruxelles, vu que de tout ça il y en a plein dans le jardin de mon voisin qui a la main verte et ne ferme jamais la nuit.

Mais depuis quelque temps, la trêve est rompue et je me vois forcé d mon attitude de bienveillante neutralité. Je ne peux plus ouvrir le journal, allumer le boîton à images, prêter (sans intérêt) une oreille aux conversations de bistrot, ni subir une couchepinade télévisuelle, sans entendre parler de l (quel mot !) du Commerce Mondial !

Je ne sais pas ce qu ont tous mais ils semblent vouloir à toute force que l change ma vie et interfère dans mes choix futurs pour garnir mon assiette à midi, cultiver ma tête l me distraire et m le soir. Tout juste si la dite OMC ne prétend pas glisser son petit doigt dans ma trépidante vie nocturne et envahir mes rêves.

Ainsi l nuit me suis-je trouvé en plein cauchemar, confronté à des marchands d réclamant la libre circulation des colts dans les écoles, Nike Pas Cher Homme comme aux States, pour garantir la commercialisation sans entrave des munitions !

Une autre fois, c le clown McDo qui me forçait à ingurgiter un maxi burger avec l en assurant que le goût était le même. Mais le pire, ce fut le sourire extra-terrestre de Couchepin [1], assurant que tout allait bien en Suisse et que ça ne ferait que s avec la libre extension des marchés.

Mieux, vraiment ? Et comment ? Comme dans nos usines sinistrées ? Avec les gnomes et les Ricains aux commandes ? Comme dans les champs en jachère de la plaine du Rhône ? Comme à la boucherie avec le steak pharmaceutique garanti US ? Avec les torrents de sanglantes stupidités hollywoodiennes dans toutes les cervelles formatées Bill (Heaven Gates ? Avec l sottise Yankee pour nous dessiner un avenir de Mickeys en plastique ? Non, merci.

Entre les tenants du veau d gavé aux hormones néo-libérales et moi, Nike Pas Cher Homme désormais c la guerre ! Moi quand on me cherche on me trouve.

Et si la tâche semble trop forte pour un seul homme – ne nous trompons pas l est nombreux et puissant – je m avec tous ceux qui en ont marre aussi d pris pour des Mickeys qu nique de haut à Davos ou Seattle, dans cette mondialisation du fric et du cynisme. Désormais un seul mot d : Mickeys niqués de tous pays, unissez-vous ! Un bras de fer impitoyable dont on verra bien qui finira par sortir vainqueur.

Et un geste fort pour commencer : plus la moindre goutte de coca dans mon Whisky, non mais.

Comment on fait pour résister ?

Qu le veuille ou non, on fait partie du système. Et ca fait un bon petit temps que les gens y sont habitués. Et comme on ne nous demande pour ainsi dire jamais notre avis pour les choses qui nous concernent vraiment, moi, c avec mon porte-monnaie que je vais voter. Il suffit d les yeux, pour trouver mille choses à refuser.

On pourra dire que ce n pas ma dissidence qui va changer quoi que ce soit à l mondiale et que ce geste est ridicule. Nike Pas Cher

Leave a Comment